Luttez pour la liberté de choix en disant “Non” à la loi sur les jeux en ligne

C’est une News un peu spéciale que nous rédigeons ce jour. Vous avez certainement entendu la nouvelle : le Conseil National et le Conseil des Etats ont pris la décision cette semaine d’exclure du marché des jeux en ligne tous les opérateurs non-suisses. Une nouvelle fracassante qui témoigne d’un grand mépris de nos institutions pour vos libertés individuelles. Nous avons donc voulu réagir, et vous permettre de réagir sans perdre une seconde ! Vous retrouverez ainsi tous les détails dans cette chronique. Nous vous invitions également à consulter le site censure-sur-internet-non.ch pour en apprendre davantage sur le sujet.

Retour sur les faits, pour mieux comprendre la situation

loi internet suisse

En 2012, les Suisses avaient été appelés à voter. La motion du jour : « Souhaitez-vous réguler les jeux d’argent dans notre pays ». Le « Oui » avait obtenu une majorité unanime sur 3 points principaux. Il y était question de protéger les joueurs contre l’addiction, bannir toute tentative de blanchiment d’argent et stopper les triches sur les compétitions sportives.

Ces réformes nécessaires ont été bien accueillies par les opérateurs de jeu, qui se sont pliés aux exigences nationales sans sourciller. Cependant, l’Etat souhaite aujourd’hui aller plus loin en rayant du web suisse les sites de paris sportifs et de casino non-suisses. Une décision qui aurait un impact extrêmement négatif sur votre expérience de jeu… et vos libertés…

" Ne laissez pas vos libertés être bafouées, et rejoignez vous aussi la lutte en signant la pétition. "

Quelles conséquences pour vous, joueurs de casino en Suisse ?

Depuis qu’internet est apparu, le monde a vécu une véritable révolution, avec le développement d’un accès libre à internet et une démocratisation sans limite des sites accessibles. C’est donc un retour en arrière, un bond dans le passé que notre gouvernement souhaite aujourd’hui nous imposer, en limitant la concurrence sur le marché des jeux en ligne. Exclure de la course les opérateurs étrangers, cela signifie moins d’innovation, moins de diversité, moins de choix… Et qui en paiera le prix ? Les joueurs bien sûr : donc VOUS ! En un mot, c’est votre liberté qui est verrouillée…

Il est bien sûr inconcevable de laisser les politiciens bafouer vos droits de la sorte. Car en effet, rien ne garantit que ce type de mesure ne soit mis en place demain, dans d’autres secteurs :

  • Achat de vêtement en ligne : bye-bye Zalando, Les 3 Suisses (et oui l’entreprise est française…) ou Boohoo…
  • Plateformes de streaming vidéo légales : adieu Netflix ou Amazon Prime …
  • Plateformes de streaming musical légales : au revoir Spotify et Apple Music…

Parce qu’il est inimaginable d’en arriver là, il est temps pour vous de joindre la lutte !

Que puis-je faire pour lutter contre cette proposition de loi ?

loi jeux ligne suisse

Face à un Etat tentant comme jamais de faire preuve d’ingérence, les Jeunes UDC (ou Jeunes de l’Union Démocratique du Centre), les Jeunes Vert’libéraux ainsi que les Jeunes libéraux radicaux se sont ligués contre cette proposition de loi.

Ils font aujourd’hui appel à la population suisse pour les rejoindre dans ce combat, en signant la pétition « Pas de censure sur internet : Non à une loi sur les jeux d’argent paternaliste ». Ne laissez pas vos libertés être bafouées, et rejoignez vous aussi la lutte en signant la pétition sur le site censure-sur-internet-non.ch. Chaque signature est précieuse et votre liberté est censée être un droit inaliénable !

TOP CASINOS
JackpotCity
  • Bonus max: CHF2000
  • + de 400 jeux
Euro Palace
  • Bonus max: CHF500
  • + de 300 jeux
All Slots
  • Bonus max: CHF1600
  • + de 500 jeux
Wild Sultan Casino
  • Bonus max: CHF200
  • + de 500 jeux
Spin Palace
  • Bonus max: CHF1000
  • + de 450 jeux
Royal Vegas
  • Bonus max: CHF1200
  • + de 390 jeux