Les 80 printemps de la Loterie Romande : les 8 choses à savoir

La reine du jeu de loterie et du pari sportif sur les six cantons romands est bel et bien la Loterie Romande (LoRo). Celle qui a été fondée en 1937 a bien élargi son champ de missions d’utilité publique au fil des années. Secteur social bien évidemment, mais aussi culture, tourisme, sport ou encore formation, grâce à la Société de la loterie de la Suisse romande, de nombreux secteurs tirent également leur épingle du jeu et bien au-delà de vos espérances. Il est temps de s’arrêter quelques minutes et d’en apprendre plus sur cette incontournable des jeux de hasard.

1. Les 80 printemps de la Loterie Romande : Quelle est sa mission ?

C’est en 1937 que Genève, Neuchâtel, Valais, Fribourg et Vaud (puis le Jura en 1979), décident de créer le Loterie Romande. La principale mission de cette institution ? Créer une loterie dont l’intégralité des bénéfices est reversée au profit de l’utilité publique.

2. Les 80 printemps de la Loterie Romande : Qui aide-t-elle ?

Si au départ les bénéfices de la Loterie Romande étaient principalement reversés aux acteurs sociaux, les secteurs se sont au fil des années élargis. La jeunesse, l’éducation, la santé, le handicap, l’environnement, la formation, la recherche, le tourisme et quelques autres domaines font aujourd’hui partie du champ d’action de la LoRo.

3. Les 80 printemps de la Loterie Romande : comment obtenir du soutien de la LoRo ?

Pour recevoir l’aide financière de la LoRo, il faut être une structure (association ou fondation) portée vers de nouveaux projets. La Loterie Romande n’aidera pas à financer des frais d’exploitation ou un déficit, mais plutôt à accompagner le développement de nouvelles missions d’utilité publique.

4. Les 80 printemps de la Loterie Romande : le jeu responsable fait-il partie de ses missions ?

Bien évidemment, puisque 0,5 % du revenu brut des jeux de loterie et de paris sportifs est directement versé à l’Etat, mais aussi aux cantons et institutions de prévention et de recherche romands.

5. Les 80 printemps de la Loterie Romande : quelles sont les proportions de gains ?

En termes de proportions de gains, lorsque vous jouez au loto par exemple, sur une mise de 100 CHF, vous pourrez recevoir entre 50 CHF et 55 CHF. Dans le secteur du pari sportif, cela monte jusqu’à 80 CHF et pari hippique, 75 CHF.

6. Les 80 printemps de la Loterie Romande : quelles sont les régions romandes qui jouent le plus ?

Selon les études de la LoRo, les habitants du canton de Valais joueraient 10 % de plus que les Romands des cinq autres cantons.

7. Les 80 printemps de la Loterie Romande : et ceux qui jouent le moins ?

Il s’agirait des habitants de Genève. La raison principale serait la proximité géographique avec la France, proposant un système d’impôts sur les gains beaucoup plus intéressants. Rappelons qu’en Suisse, le taux d’imposition sur les gains est de 35 % (anticipé), sans oublier la déclaration à effectuer par la suite.

8. Les 80 printemps de la Loterie Romande : quelques chiffres clés ? (2016)

  • Plus de 3 000 associations, institutions ou fondations sont aidées par la Loterie Romande,
  • 50 jeux de hasard différents sont proposés par la LoRo, des jeux instantanés au keno et pari sportif,
  • Plus de 280 agents travaillent pour la Loterie Romande,
  • Près de 2 600 points de vente proposent des jeux de la Loterie Romande.

Et depuis 1937, seriez-vous deviner la somme globale distribuée à des projets d’utilité publique ?

TOP CASINOS
JackpotCity
  • Bonus max: CHF2000
  • + de 400 jeux
Euro Palace
  • Bonus max: CHF500
  • + de 300 jeux
All Slots
  • Bonus max: CHF1600
  • + de 500 jeux
Wild Sultan Casino
  • Bonus max: CHF200
  • + de 500 jeux
Spin Palace
  • Bonus max: CHF1000
  • + de 450 jeux
Royal Vegas
  • Bonus max: CHF1200
  • + de 390 jeux